Logo Brainbox Logo brainbox

Le confort thermique d’un logement est la condition d’une qualité de vie convenable pour ses habitants. Or, dans certains cas, le système de chauffage central ne suffit pas pour atteindre la température idéale au sein de l’habitation. C’est alors que le choix d’une solution de chauffage secondaire entre en jeu : les appareils de chauffage d’appoint.

Il existe différents types de chauffages d’appoint, mais il convient de choisir le type de chauffage le plus écologique et économique, qui soit adapté aux besoins en énergie du logement. En effet, un chauffage d’appoint ne doit pas augmenter la facture énergétique, mais seulement contribuer à la réalisation d’économies d’énergie, tout comme le chauffage central. Nous vous donnons une idée du meilleur chauffage d’appoint d’un point de vue écologique.

quel-type-chauffage-appoint-plus-ecologique-1

Quel est le mode de chauffage le plus écologique ?

Avant d’envisager l’achat d’un chauffage d’appoint écologique, il convient de disposer d’un système de chauffage central écologique lui aussi. La solution de chauffage principale d’un logement doit idéalement reposer sur l’usage d’une source d’énergie renouvelable.

La pompe à chaleur (PAC) est l’appareil de chauffage le plus recommandé ces dernières années, au vu de son très bon rendement (le meilleur parmi toutes les solutions de chauffage). Même si le prix d’achat de la pompe à chaleur est relativement élevé, le retour sur investissement est très important, avec de grandes économies d’énergie.

La pompe à chaleur est un mode de chauffage très écologique, reposant sur l’utilisation de sources d’énergies renouvelables : l’air (pompe aérothermique), l’eau (pompe hydrothermique) et la terre (pompe géothermique). L’énergie puisée dans ces sources est transformée en chaleur et transmise dans le logement par le biais de ventilo-convecteurs (air chaud et air froid grâce à une PAC réversible), de planchers chauffants ou de radiateurs à eau. Son fonctionnement ne consomme que très peu d’électricité.

Le chauffage solaire est également très écologique. Capté par les panneaux solaires, le rayonnement solaire permet de chauffer un fluide qui alimente le circuit d’eau chaude du logement.

Si le chauffage central ne suffit pas à atteindre la température souhaitée, ou s’il est question de chauffer un logement avant les périodes de froid, il est possible de se procurer un chauffage d’appoint.

Quels sont les différents types de chauffage d’appoint ?

L’utilisation d’un chauffage d’appoint en cas de grand froid permet d’améliorer le confort thermique du logement. Pour choisir l’appareil le plus écologique, il convient d’abord de connaître toutes les possibilités.

Chauffage d’appoint au gaz ou au pétrole

Le chauffage d’appoint au gaz ou au pétrole est une possibilité, bien que son utilisation ne soit pas recommandée d’un point de vue écologique. Toutefois, un poêle à gaz ou à pétrole permet de chauffer efficacement toute une pièce.

Petit chauffage d’appoint au bois

Le chauffage au bois est apprécié par de nombreux foyers. En complément d’un système de chauffage central, certains choisissent de faire fonctionner leur poêle à bois ou leur insert de cheminée à bois, permettant de chauffer rapidement la pièce principale de la maison.

Chauffage d’appoint électrique

Le chauffage d’appoint électrique assuré par les radiateurs électriques individuels est très répandu dans les logements. On distingue plusieurs types de radiateurs d’appoint, à savoir :

  • les radiateurs fonctionnant par convection, comme le radiateur soufflant et le convecteur mobile ;
  • les radiateurs fonctionnant par rayonnement, comme le radiateur infrarouge et le panneau rayonnant ;
  • le radiateur bain d’huile.

Quel est le chauffage d’appoint qui pollue le plus ?

La santé des individus et la préservation de l’environnement sont des enjeux majeurs pour notre société. L’une des préoccupations principales reste l’émission de gaz à effet de serre, dont on ignore souvent quelques-unes de ses causes. Le chauffage d’un logement peut ainsi contribuer à ces émissions. C’est là tout l’intérêt de chauffer sa maison avec une source d’énergie aussi écologique que possible.

En ce sens, l’utilisation de tout système de chauffage d’appoint alimenté par une source d’énergie fossile (au gaz, au pétrole et au fioul) est donc à proscrire. En effet, l’exploitation et la consommation de fioul (ou mazout), de gaz et de pétrole libèrent une quantité conséquente de dioxyde de carbone (C0²) dans l’air. Le bilan carbone d’un logement chauffé avec une énergie fossile est donc très mauvais. En outre, les résidus chimiques qui émanent des appareils de chauffage d’appoint, que ce soit au fioul ou au gaz propane, entraînent un risque d’intoxication ou de problèmes respiratoires.

Un autre type de chauffage peut s’avérer polluant : le chauffage au bois. La combustion du bois dans les cheminées ou poêles à bois à foyer ouvert est souvent à l’origine de l’émission de particules fines, dangereuses pour la santé. Il est donc largement préférable d’opter pour un chauffage d’appoint à foyer fermé.

quel-type-chauffage-appoint-plus-ecologique-2

Quel est le chauffage d’appoint qui consomme le moins ?

Parmi les chauffages d’appoint les plus écologiques, il faut aussi choisir celui qui permet de réaliser le plus d’économies d’énergie au sein du logement.

Un système de chauffage électrique d’appoint est-il écologique et économique ?

Le radiateur électrique peut être un chauffage d’appoint économique et écologique, à condition de bien choisir le modèle, puisque certains radiateurs peuvent s’avérer très énergivores. Même si le prix de l’électricité est relativement élevé, cela peut tout à fait permettre à un foyer de réduire la facture d’énergie, à condition que le système soit bien dimensionné.

Il faut toutefois privilégier des modèles de chauffage d’appoint à inertie sèche, car ces appareils dernière génération permettent une montée en température rapide et une diffusion de chaleur douce plus longue, ce qui limite considérablement la consommation d’énergie.

Quel chauffage d’appoint écologique choisir pour une maison ou un appartement ?

Le choix d’un chauffage d’appoint économique et écologique revient donc à chaque ménage. Son utilisation en plein hiver ou en intersaison permet ainsi d’éviter l’utilisation du chauffage central, plus énergivore.

Ce choix dépend de plusieurs facteurs, notamment du volume de chaque pièce à chauffer dans le logement (maison ou appartement), de la qualité de l’isolation thermique et de la température souhaitée. La puissance du chauffage d’appoint pourra alors être adaptée en fonction des besoins évalués.

La source d’énergie privilégiée dépend des convictions et objectifs d’économies d’énergie des ménages. Dans tous les cas, il est clair que pour limiter le bilan carbone de son logement, il est préférable de choisir un chauffage d’appoint écologique, alimenté par une source d’énergie renouvelable. Pour les ménages les plus sensibles à la cause écologique, il est possible de choisir une électricité propre plutôt qu’une électricité nucléaire pour faire fonctionner les radiateurs électriques individuels, en complément ou remplacement d’un chauffage central. Afin de faire le bon choix, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un professionnel.

Nous vous recommandons ces autres pages :