Logo Brainbox Logo brainbox

Comment préparer et installer un système domotique chez soi ?

Tout le monde, sans doute, rêve de confort maximal, de haute sécurité et d’économies d’énergie chez soi. Les solutions à cet effet sont nombreuses. Parmi elles, l’option de la maison intelligente se montre comme l’une des plus fiables et des plus efficaces. En effet, ce type d’habitation garantit toutes les facilités de vie désirées, en fonctionnant grâce à la domotique, une technologie réunissant diverses techniques de l’information, de la physique et des automatismes pour créer une maison connectée.

Toutefois, quand bien même vous sauriez ce qu’est la domotique, il faut encore que vous sachiez comment préparer et réussir l’installation. Faisons un tour d’horizon des conseils à connaître pour la préparation et l’implémentation d’un projet de maison domotisée.

maison-connectee-comment-preparer-votre-installation-domotique-1

Comment fonctionne la domotique ?

Le principe de fonctionnement de la domotique est de réunir dans un même réseau les différents appareils électroniques d’une maison. Il se crée ainsi un système permettant l’interconnexion et le partage d’informations entre lesdits appareils. Ces derniers sont notamment reliés à une centrale, programmée pour percevoir les signaux qu’ils émettent et capable de les commander à distance.

Grâce à ce dispositif, on peut assurer la gestion, le contrôle et la régulation des appareils électroniques, mais aussi du chauffage, des systèmes d’ouverture de porte, de surveillance, etc. Les avantages qu’on en tire sont aussi nombreux que : l’optimisation du confort, la réduction des dépenses énergétiques, la sécurité, etc.

Comment choisir un système domotique pour son habitat ?

Le marché de la domotique n’a pas cessé de s’enrichir d’innovations et d’élargir le champ des possibilités. Bien préparer son installation domotique, c’est donc avant tout choisir le système domotique adapté à vos besoins. À ce titre, la structure et le type de dispositif sont les points sur lesquels il importe de se baser.

La structure d’un système domotique de maison

Les systèmes domotiques, quels qu’ils soient et quelle que soit la technologie utilisée, sont constitués des mêmes équipements, puisqu’ils obéissent au même principe de fonctionnement. Ainsi, on y retrouve notamment une centrale domotique, qui peut être un automate, un ordinateur, ou encore une box domotique, comme il est courant d’en voir de nos jours.

Ce premier composant du système sert de point de convergence pour toutes les informations recueillies auprès des différents appareils électroniques impliqués dans le réseau domotique. C’est également cette centrale qui déclenche les actions de tous les appareils, comme :

  • la fermeture et l’ouverture des volets ;
  • le déclenchement de l’alarme ;
  • la gestion du chauffage ;
  • l’allumage des lumières ;
  • etc.

Pour drainer les informations fournies par les appareils interconnectés, la centrale domotique est secondée par des capteurs, des périphériques dont le rôle est de renseigner sur le fonctionnement des appareils et sur les signaux émis par ces derniers. Lesdits signaux sont notamment : le niveau de température ou d’humidité, la luminosité, le niveau de gaz, le niveau de bruit, les mouvements, les fuites, la consommation d’énergie des appareils, etc.

Les derniers composants du système domotique sont les actionneurs. Mains agissantes de la centrale domotique, ces déclencheurs d’actions permettent le pilotage des appareils, en fonction des données recueillies par les capteurs.

Grâce aux actionneurs, on peut ainsi :

  • commander à distance la chaudière ou la télévision ;
  • éteindre ou allumer une lampe ;
  • déclencher des automatismes comme l’ouverture et la fermeture des volets ;
  • etc.

Les différents systèmes domotiques

Bien que les systèmes domotiques soient tous équipés des mêmes éléments, les technologies utilisées peuvent diverger, tout comme le mode d’installation. Divers modules domotiques sont alors proposés sur le marché.

Les systèmes domotiques à fil

Les solutions filaires sont des systèmes domotiques qui relient entre eux les différents éléments du réseau domotique, par le biais des câbles installés dans toute la maison et partagés par la centrale domotique, les capteurs et les actionneurs. Ce type de système, bien que répandu, ne fait pas toujours l’unanimité, car il implique des contraintes techniques majeures.

Pour illustrer, le passage des câbles dans une habitation déjà construite est la principale difficulté que présente un tel dispositif. C’est pour cette raison que cette solution est plus recommandée pour les constructions neuves ou pour les grandes rénovations.

Les systèmes domotiques sans fil

En alternative aux installations filaires, les solutions sans fil sont des possibilités qui peuvent en arranger plus d’un. Comparées aux dispositifs filaires, elles n’exigent pas de câblage et se caractérisent par une fiabilité et une facilité d’installation.

De manière générale, ce type de dispositif que l’on peut installer soi-même est basé sur une box domotique, chargée de piloter les différents appareils électroniques de la maison. La connexion se fait dès lors par le biais d’un câble réseau ou d’un réseau WiFi. Celui-ci permet de gérer, de contrôler et de réguler à distance, et ce, depuis un smartphone, un ordinateur, etc.

En matière de systèmes domotiques sans fil, les kits de domotique Brainbox sont des options très avantageuses. Ils sont nés de la volonté de Brainbox de simplifier la vie à tous. Pour cela, le fabricant propose une solution domotique souple et paramétrable. En effet, pour une installation domotique aux possibilités d’évolution presque illimitées, Brainbox offre notamment le choix entre le Brainbox EVOTICOO, disponible en version 100 % sans fil ni piles, et le Brainbox Full.

maison-connectee-comment-preparer-votre-installation-domotique-2

Comment réaliser une installation domotique dans une maison neuve ?

La solution domotique adaptée aux habitations neuves, ou aux grandes rénovations est, comme susmentionné, le système domotique filaire.

Pour ce type d’installation, certains travaux sont nécessaires et doivent faire intervenir un professionnel ou des experts en domotique, qui s’occupent notamment de l’installation du câblage et du raccordement entre les différents appareils.

Par ailleurs, la tâche leur revient de poser certains équipements, à l’instar des volets, des interrupteurs intelligents, etc. Ce sont là autant de réalisations qui nécessitent de creuser des saignées, de reboucher des trous, ou de faire de la peinture. Ces différents travaux ne peuvent se faire sans le concours d’un électricien professionnel, d’un plombier chauffagiste ou même d’un menuisier, même si l’on est bon bricoleur.

Comment équiper sa maison en domotique sans faire de travaux ?

Pour une installation domotique sans travaux, les kits ou box domotiques restent les solutions idéales. Prévus pour les maisons déjà construites, ou pour renforcer un système domotique déjà existant, ils sont généralement composés :

  • de modules domotiques actionneurs ;
  • de détecteurs ;
  • d’objets connectés, dotés des fonctions basiques de la domotique.

Ces périphériques sont reliés entre eux par une box centrale. Celle-ci est connectée à une box internet et à une interface utilisateur offrant généralement une prise en main facile. Cette interface utilisateur est notamment une application mobile, un boîtier de synthèse vocale, etc.

En partant de l’interface, chaque utilisateur définit, en fonction de son mode de vie, différents scénarios possibles : allumage et extinction à une heure précise, déclenchement d’alarme, augmentation de la température, etc.

Très apprécié, ce type d’installation domotique a l’avantage d’être facile à réaliser et de revêtir un coût peu élevé.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans, Brainbox les fête
… avec vous !
en avril 2024