Logo Brainbox Logo brainbox

Entretenir une VMC : les raisons à connaître

L’installation d’une VMC est obligatoire dans les maisons depuis l’arrêté de 1982, qui exige une ventilation générale et permanente dans les domiciles. Elle permet de renouveler l’air vicié de votre maison, mais aussi de prévenir les risques d’humidité et l’impact sur votre santé. Une fois qu’elle est installée, la ventilation mécanique contrôlée ne nécessite que peu d’action de votre part. Elle travaille en silence, parfois même en auto-régulation, pour maintenir l’air de votre intérieur propre et assaini. On a donc tendance à penser qu’il n’y a rien d’autre à faire et que son nettoyage est secondaire. Et même quand on sait comment entretenir une VMC, on rechigne parfois à le faire.

Or, le nettoyage de votre VMC, qu’elle soit à simple flux ou à double flux, est une condition nécessaire à son bon fonctionnement et à sa longévité. S’il est obligatoire d’en installer une, il est donc aussi obligatoire de l’entretenir régulièrement. Pourquoi faut-il entretenir sa VMC ? Quelles sont les conséquences à un manque de nettoyage ou d’entretien de son système de ventilation ? Voici ce que vous devez savoir.

Pourquoi faut-il entretenir une VMC ?-1

Entretenir sa VMC pour plus d’efficacité

Vous vous inquiétez de la qualité de l’air à l’intérieur de votre maison ? Vous n’avez pas nettoyé votre VMC depuis de nombreuses années ? Voici les raisons qui doivent vous pousser à régler ce problème.

Pour quelle raison le système de ventilation a-t-il besoin d’être nettoyé ?

Le but de la VMC est de nettoyer l’air de votre maison de ses bactéries et de ses particules polluantes, à l’image :

  • des poussières ;
  • des pollens ;
  • des polluants ;
  • des micro-organismes ;
  • etc.

Cette fonctionnalité est par définition salissante. Au fur et à mesure, les déchets s’accumulent et encombrent le circuit de ventilation. Sans entretien, les conduits d’air deviennent de plus en plus rugueux et la poussière s’accumule d’autant plus facilement.

Pourquoi faut-il procéder à un entretien régulier ?

Pour éviter ces désagréments, il est nécessaire de dépoussiérer les filtres d’aération et de nettoyer la roue du ventilateur, ainsi que les grilles de ventilation, tous les 3 à 5 mois.

Il est ainsi nécessaire de les laisser tremper dans de l’eau chaude et du dégraissant, pour faire partir les résidus et autres biofilms bactériens. Pour des systèmes hygroréglables, il faut utiliser uniquement un chiffon humide, au risque de les abîmer. Toutefois, si vous possédez une VMC double flux, l’entretien peut être moins fréquent, puisque son système permet d’éviter une trop grande accumulation de poussières. Sans cela, le processus d’assainissement sera gêné, voire empêché : le volume d’air à passer sera réduit et les flux d’air seront déséquilibrés. Pour plus d’efficacité, il faut donc entretenir sa VMC régulièrement.

N’oubliez pas de couper l’électricité avant de procéder à tout nettoyage.

Entretenir son système de ventilation pour réduire les odeurs et les bruits

L’air vicié de l’intérieur vicié est assaini et les déchets sont évacués par la VMC. Dans une maison, les odeurs ont tendance à stagner, notamment durant les périodes de froid où tout est fermé. Grâce à la VMC, les mauvaises odeurs seront donc évacuées plus rapidement si votre VMC est bien entretenue, puisque l’air se renouvellera plus vite. Par ailleurs, un manque d’entretien crée des agrégats de biofilms bactériens, qui ne seront pas évacués si les conduits d’aération sont saturés. Ceci causera une contamination de l’air et créera de mauvaises odeurs supplémentaires.

Il en va de même pour les désagréments sonores : un équipement mal entretenu à cause de la présence de poussières ou de graisses sera plus bruyant. En effet, les résidus sur les parois engendrent des sifflements gênants lors du passage de l’air. Ce genre de nuisances sont tout à fait évitables, grâce à un nettoyage trimestriel par exemple.

Une VMC entretenue pour une meilleure santé des occupants de la maison

Aujourd’hui, le risque des particules de pollution sur notre santé, par les effets qu’elles produisent sur nos poumons, est indéniable. Toutefois, on a encore peu conscience de la pollution qui habite nos maisons. Afin d’avoir un intérieur assaini, il est nécessaire de nettoyer régulièrement le système de ventilation. Les micro-organismes qui s’y logent peuvent donner lieu à des maladies plus ou moins graves, comme les allergies, les pneumopathies ou encore l’asthme. En effet, en raison du milieu plus favorable à leur prolifération, les bactéries, champignons et microbes prolifèrent plus rapidement.

Une VMC est une installation électrique et les dépôts qui s’y entassent sont combustibles. Si les circuits sont trop encrassés, il risque donc d’y avoir une surchauffe, puisque l’équipement aura besoin de tourner plus pour agir. Dans le pire des cas, cette surchauffe peut donner lieu à un incendie. Il faut donc entretenir sa VMC, afin d’éviter toute catastrophe. Notez aussi qu’en cas de sinistre, un assureur est dans son droit de demander la date du dernier entretien. Si celui-ci dépasse les délais, vous risquez de ne pas être couverts

Pourquoi faut-il entretenir une VMC ?-2.

Préserver son logement de l’humidité et des moisissures grâce à l’entretien de sa VMC

Une VMC permet de réguler le taux d’hygrométrie – ou d’humidité – de votre maison. Il faut savoir que l’humidité provient de nos activités quotidiennes : respirer, cuisiner, prendre sa douche ou utiliser ses toilettes, lancer des machines, utiliser son lave-vaisselle, etc. Il faut donc entretenir régulièrement votre VMC pour prévenir une trop forte humidité et éviter :

  • les auréoles ;
  • les moisissures ;
  • la condensation sur les vitres.

Par ailleurs, le manque d’entretien de l’équipement risque de créer des moisissures au sein même de votre VMC, ce qui altérera son bon fonctionnement, mais aussi la qualité de l’air de votre domicile. Les moisissures sont un nid à bactéries, ce qui est mauvais pour votre habitat et votre santé.

Une VMC bien entretenue empêchera ainsi la dégradation des peintures, enduits et plâtres de votre logement. Notez que pour ne pas être nocif, le taux d’humidité de votre logement ne doit pas excéder les 75 %.

Entretenir son système de ventilation mécanique et faire des économies

Comme nous l’avons vu, quand le système est encrassé, il a besoin de travailler plus fort pour nettoyer l’air aspiré. Ce surplus de son fonctionnement a un double coût :

  • plus votre VMC fonctionnera, plus vite elle s’usera, la nettoyer régulièrement permet ainsi de lutter contre son vieillissement. À terme, vous aurez moins de frais de remplacement et vous pourrez faire des économies de réparation ou de maintenance. Les professionnels s’accordent à dire que les ventilations mécaniques contrôlées bien entretenues peuvent fonctionner en moyenne entre 15 et 20 ans ;
  • une surconsommation de la VMC débouche sur une surconsommation d’électricité, qui fera flamber le prix de vos factures. Penser à bien la nettoyer pour que la consommation soit faible et moins énergivore. Une VMC double flux bien entretenue permet ainsi jusqu’à 25 % d’économies sur la facture d’électricité.

Autant dire que les gains entraînés par un bon entretien ne sont pas négligeables.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans … Ça se fête !
Découvrez nos actions
en février 2024