Logo Brainbox Logo brainbox

Pourquoi une VMC fait-elle du bruit et comment y remédier ?

Une VMC est un équipement important dans un logement moderne. En effet, les maisons étant de mieux en mieux isolées et hermétiques, il est devenu indispensable de pouvoir renouveler l’air intérieur et de faciliter l’évacuation de l’humidité dans les pièces humides, ce que permet une ventilation mécanique contrôlée ou VMC.

Cependant, pour de nombreuses personnes, le fonctionnement de la VMC est synonyme de bruit ou de nuisances sonores. Nous vous proposons donc de rechercher les causes de ce bruit produit par les systèmes de ventilation et de proposer des solutions pour y mettre fin. Comme nous allons le constater, une VMC peut être bruyante en raison d’une mauvaise conception ou installation, mais aussi par manque de connaissances sur la façon d’entretenir une VMC ou par des réglages mal adaptés au volume de la maison à ventiler.

Pourquoi une VMC fait-elle du bruit ?-1

Qu’est-ce qui fait du bruit dans une VMC ?

La principale cause de bruit en provenance d’une VMC est un problème d’installation, qui intervient donc dès la mise en place du système de ventilation, simple flux ou double flux, lors de la construction ou de la rénovation d’une maison. De nombreux éléments et composants peuvent être responsables d’un problème de bruit. Il convient donc de les vérifier un par un.

Bien choisir l’emplacement de la VMC dans la maison

Pour fonctionner, une VMC a besoin d’un moteur. Ce moteur, installé dans un caisson, fait naturellement du bruit quand il se met en marche. C’est pourquoi l’emplacement de ce caisson est généralement situé dans les combles, de façon à limiter au maximum les nuisances sonores. Idéalement, le caisson peut être suspendu ou fixé de manière à ne pas propager son bruit à l’ensemble de la maison.

En résumé, le moteur d’une VMC fait toujours du bruit et il faut donc chercher un emplacement isolé des pièces dans lesquelles se déroule la vie quotidienne pour faire en sorte de ne pas l’entendre. Cet emplacement étant le plus souvent le grenier ou les combles.

Comment réduire le bruit d’aspiration émis par les bouches d’extraction d’une ventilation ?

Les bouches d’extraction d’une VMC peuvent générer un bruit d’aspiration permanent qui peut, dans certains cas, être considéré comme une nuisance sonore.

Lors de l’installation d’une VMC, il est indispensable d’installer les bouches d’extraction dans les pièces de service, c’est-à-dire :

  • la cuisine ;
  • les toilettes ;
  • la salle de bain ;
  • une buanderie.

Les chambres, le salon ou la salle à manger ne doivent donc pas comporter de bouche d’extraction d’air, mais uniquement des entrées d’air, généralement incorporées aux caissons des fenêtres.

Si les nuisances sonores se manifestent en dépit d’une installation conforme aux consignes précédemment citées, il peut être intéressant de se pencher sur la solution représentée par les bouches d’extraction acoustiques. Ces bouches sont plus chères à l’achat, mais sont conçues de manière à limiter les perturbations du flux d’air et à réduire les nuisances sonores au niveau des bouches d’extraction.

Installer des gaines de bonne dimension

Au moment de l’installation d’une VMC, il peut être utile de choisir des gaines de diamètre réduit ou moyen, en compensant cette réduction du diamètre par l’installation d’un plus grand nombre de bouches d’extraction. Effectivement, plus le diamètre de ces gaines est important, plus le débit d’air est élevé et plus le risque de créer un bruit de sifflement dans les conduits augmente. Là encore, la possibilité d’utiliser des gaines acoustiques peut réduire les nuisances sonores.

Par ailleurs, il faut savoir que le débit d’air à l’intérieur des gaines et des conduits de ventilation peut être perturbé et faire du bruit à cause d’un trop grand nombre de coudes ou de gaines écrasées par endroits. Il faut donc chercher à limiter ces phénomènes en jouant sur la longueur des gaines ou sur leur souplesse.

Un problème de réglage du débit d’air ?

Une VMC mal réglée peut également être à l’origine du bruit de fond produit par le système de ventilation. Il faut donc vérifier que le réglage du débit d’air n’est pas trop puissant par rapport au volume des pièces ou au diamètre des gaines en place.

De plus, le bon réglage d’une VMC, lui assurant un fonctionnement normal et une bonne circulation de l’air, permet de la rendre plus performante et de moins s’encrasser à cause de la poussière sur la durée.

Pourquoi une VMC fait-elle du bruit ?-2

Faire appel à un professionnel pour effectuer l’entretien de sa VMC

Une VMC est un équipement qui doit être vérifié et entretenu une fois par an. En effet, en cas de manque d’entretien, les poussières s’accumulent dans les conduits et dans les bouches d’aération, ce qui peut causer des problèmes de bruit et faire augmenter la consommation d’énergie.

En faisant appel à un professionnel, l’entretien est réalisé de façon optimale, tout en donnant la possibilité d’effectuer la recherche d’un élément ou accessoire défectueux ou mal réglé, de façon à remédier à un éventuel problème de bruit.

Ainsi, un professionnel peut vérifier l’état d’usure du moteur et la propreté du caisson dans lequel il est installé, puis procéder aux ajustements ou aux réparations permettant de retrouver un logement silencieux, bien aéré et à l’abri du risque d’humidité.

Il en est de même pour le réglage de la VMC, qui peut s’altérer avec le temps et produire des bruits de grincement, de frottement ou de sifflement.

L’entretien d’une VMC est donc une intervention importante, qui apporte la garantie d’une ventilation efficace et performante. Il faut également penser à nettoyer soi-même les bouches d’aération avec un aspirateur et un chiffon légèrement humide, de façon à en retirer la poussière qui encrasse le système et provoque du bruit.

La solution du piège à bruits

Un piège à bruit ou atténuateur est un accessoire pour VMC simple flux ou double flux, qui permet d’atténuer les bruits en absorbant les basses fréquences émises par le système de ventilation.

Son principe de fonctionnement repose sur le changement de diamètre entre les gaines et l’atténuateur. Un piège à bruit, de forme cylindrique ou cubique, s’installe donc entre deux sections de conduits de la VMC.

Enfin, quand le fonctionnement du moteur de la VMC est identifié comme étant à l’origine des nuisances, il est possible et conseillé de fabriquer un caisson ou un petit placard pour y placer la machinerie. Le caisson peut être isolé en y mettant de la laine minérale acoustique. Attention cependant à prévoir une trappe pour accéder facilement au moteur, aussi bien pour son entretien que ses réglages.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans Brainbox
Actions fête des pères
en juin 2024