Logo Brainbox Logo brainbox

Installation du réducteur de pression à manomètre sur le circuit sanitaire

Un réducteur de pression réglable (avec présence d’un manomètre) est la solution pour maintenir une pression d’entrée d’eau stable dans l’installation courante de plomberie.

Ce dispositif fait partie des différentes installations sanitaires d’une maison et se montre utile en de nombreux points. Le réducteur de pression, occupant une place toute particulière au sein du réseau de plomberie, est indispensable pour maintenir les équipements en bon état. Il permet également de mieux gérer sa consommation d’eau et d’ainsi réaliser des économies.

Son installation par un membre du foyer ou par un professionnel doit être correctement réalisée pour observer de bons résultats. Aussi, comme tout matériel, le réducteur de pression doit faire l’objet d’une maintenance et d’un entretien réguliers. Nous vous proposons de découvrir comment installer un régulateur de pression sur le circuit d’eau de votre logement.

Sanitaires : comment installer un réducteur de pression ?-1

Comment savoir si un réducteur de pression est nécessaire ?

Un réducteur de pression (également appelé régulateur de pression, car il assure une pression constante) fait office de groupe de sécurité évitant les phénomènes de suppression au sein de l’installation courante.

Il faut savoir que les distributeurs d’eau assurent une pression d’eau supérieure aux besoins des logements qui y sont raccordés. Mais, ils ne peuvent garantir une pression constante. Il est par exemple courant d’avoir une pression avoisinant les huit bars à l’arrivée du robinet d’arrêt du compteur d’eau. Il est en effet nécessaire d’avoir une forte pression pour que plusieurs utilisateurs puissent extraire de l’eau en même temps, sans trop réduire le débit d’eau.

Cependant, une pression d’eau trop élevée peut entraîner un endommagement ou un dysfonctionnement des appareils électroménagers. C’est par exemple le cas :

  • du lave-vaisselle ;
  • des robinets de cuisine ou de salle de bain ;
  • des colonnes de douche ;
  • des équipements spéciaux (hammam, piscine, etc.).

Dès lors, la limitation de la pression devient un impératif pour protéger les équipements et le dispositif de plomberie, ce qui induit la pose d’un réducteur de pression. Il serait possible de s’en affranchir si, par exemple, la pression d’entrée d’eau était parfaitement maitrisée et maintenue à trois bars. Le réducteur de pression est donc quasiment toujours nécessaire, excepté si l’eau provient d’un système de récupération géré par le foyer et que la pression d’eau reste à trois bars maximum.

Quand faut-il installer un réducteur de pression ?

Il existe deux principaux cas qui déterminent le meilleur moment pour installer un réducteur de pression. Cela dépend notamment de la nature des travaux : de construction ou de rénovation. Pour un chantier de construction neuve, il est conseillé de l’installer seulement après la mise hors d’eau hors d’air du bâtiment pour le protéger :

  • des vols ;
  • des intempéries ;
  • du gel.

Pour un chantier de rénovation, il faut veiller à le changer idéalement avant les travaux de plomberie, que l’ancien soit opérationnel ou non (pour éviter d’endommager le circuit et les équipements qui sont installés derrière). Cela permet de s’assurer qu’aucun dommage ne résultera d’un réducteur de pression trop ancien et donc peut-être défaillant.

Où faut-il installer le réducteur de pression d’eau ?

L’emplacement du réducteur ou régulateur de pression sur le réseau de plomberie est important. Il faut toujours penser à la maintenance et aux soucis matériels.

Un plombier professionnel installera toujours le réducteur de pression à l’intérieur du logement sur la canalisation principale d’arrivée d’eau. Il sera donc au début du circuit d’eau dans la maison, en amont des nourrices et vannes de répartition. Il faut idéalement positionner une vanne d’arrivée d’eau en amont et une vanne de coupure d’eau en sortie du réducteur, pour isoler le réducteur de pression s’il doit être changé dans le futur.

Il convient également de toujours installer le réducteur dans un endroit accessible et abrité des passages réguliers, en le protégeant dans un coffret par exemple ou derrière un meuble qui ne bouge pas, mais il doit pouvoir être aisément déplacé au besoin.

Sanitaires : comment installer un réducteur de pression ?-2

Comment installer le réducteur de pression avec manomètre ?

Avant toute intervention, il faut s’assurer que la vanne d’arrivée d’eau générale est coupée et qu’aucune pièce sous tension électrique ne risque un contact. Pour plus de sécurité, mieux vaut consigner l’électricité avant tous travaux de plomberie.

Il existe un sens de montage pour les réducteurs de pression. En général, une flèche indique le sens de circulation de l’eau sur le corps du réducteur de pression, il suffit d’en déduire le sens de montage. Le montage se fait généralement grâce à deux écrous libres (souvent sortie et entrée en femelle 20/27) qui permettent d’y accoupler le réseau de plomberie déjà installé dans l’habitation. D’ailleurs, le réducteur de pression s’adapte à tous les systèmes de plomberie, grâce aux types de raccords dont sont équipés les différents tuyaux (en PER, en cuivre, multicouches, etc.).

Il faut veiller à étanchéifier les raccords avant serrage et à effectuer une pose à blanc pour s’assurer des cotes. Au besoin, il convient d’ajuster le réseau de plomberie ou de déplacer le réducteur de pression avant de sectionner. Attention à ne pas oublier de raccorder la vanne si celle-ci n’est pas déjà à poste sur le réducteur de pression, car la longueur de la pièce viendra forcément influer sur la coupe finale.

Comment l’utiliser pour augmenter ou diminuer la pression d’eau dans le logement ?

Un réducteur de pression est constitué d’un ressort de tarage et d’une membrane qui assurent la bonne pression d’eau qui circule dans le réseau de plomberie. Selon les modèles de réducteurs de pression, une vis de réglage se trouve sur le corps du réducteur.

À l’aide de l’outil adéquat (tournevis plat ou creux à 6 pans), il suffit de tourner légèrement la vis dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la pression dans le réseau de plomberie de la maison. À l’inverse, si la pression est trop élevée et qu’elle ne se justifie pas, il suffit de tourner la vis de tarage dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour la diminuer et ainsi réaliser des économies d’eau.

Pour conclure, le réducteur de pression est inévitable sur les réseaux de plomberie dès lors qu’ils sont raccordables au circuit collectif. Son emplacement et la méthode de pose permettront son efficience et sa longévité. Il ne faut pas oublier qu’un démontage régulier permet d’accroître sa longévité en retirant le calcaire présent et en s’assurant du bon état de la membrane.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans … Ça se fête !
Découvrez nos actions
en février 2024