Logo Brainbox Logo brainbox

07 septembre 2022

Bien choisir son fournisseur de prêt hypothécaire

Capture1-1.jpg

Voici venu le moment de finaliser la partie financement de votre projet de construction ? Il vous faudra passer par un crédit hypothécaire pour le financer. Étant donné que vous allez vous engager sur de nombreuses années (entre 10 et 30 ans, généralement) et sur une somme conséquente, il est important de prendre le temps de bien choisir votre partenaire pour ce prêt ! Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

Avant toute chose, rendez-vous dans votre banque

Votre banque est l’organisme qui connait le mieux vos données bancaires et l’état de vos finances. Il est donc utile de vous tourner vers elle pour une première demande de financement.

Si vous êtes client de longue date, il se peut que votre banque fasse un effort pour récompenser votre fidélité : réduction sur le taux d’intérêt ou possibilité d’emprunter un montant plus élevé, par exemple.

Cependant, chaque banque peut avoir un grand appétit ou pas pour les prêts hypothécaires, selon le moment où vous faites votre demande. Que la proposition qui vous sera faite par votre banque habituelle vous semble intéressante ou non, il est toujours utile de demander d’autres offres et de les comparer entre elles.

 

Faites jouer la concurrence

Il serait dommage de se contenter de la première offre sans regarder ailleurs, et ce, même si vous finissez par revenir à l’offre de votre banque. Vous aurez au moins la certitude d’avoir fait le bon choix en comparant différentes propositions.

 

Se tourner vers d’autres banques

Vous pouvez faire une demande crédit hypothécaire auprès d’autres banques. Préparez au mieux votre dossier de demande : informations complètes sur votre projet de construction, données sur vos sources de revenus (3 dernières fiches de paie ou avertissements extraits de rôle des deux dernières années si vous êtes indépendant), carte d’identité, etc.

Si vous optez pour une autre banque pour votre prêt hypothécaire, il y a de fortes chances que vous deviez y ouvrir un compte sur lequel votre principale source de revenus devra être versée. Il est dès lors utile de regarder le coût mensuel d’un compte dans cet établissement, mais aussi de se demander si cette banque a une agence assez proche de chez vous et si elle répond à vos autres besoins financiers.

 

Se tourner vers un courtier

Vous pouvez également choisir de vous tourner vers un courtier. Les courtiers sont indépendants et peuvent sélectionner l’offre la plus intéressante parmi celles de leurs différents partenaires. S’ils sont spécialisés en crédit hypothécaire, ils peuvent vraiment vous fournir un très bon service sur ce produit.

Le grand avantage de faire une demande de prêt auprès d’un courtier, c’est que vous ne devez vous adresser qu’à un seul interlocuteur et c’est lui qui effectue tout le travail de comparaison entre plusieurs offres pour sélectionner la meilleure. De plus, en passant par un courtier, il se peut que vous ne deviez pas changer de banque pour y ouvrir votre compte à vue principal.

 

Regardez les bons éléments pour faire une bonne comparaison des offres

Une fois que vous avez quelques propositions entre les mains (que ce soient celle de votre banque et celle du courtier, celles de plusieurs banques différentes…), prenez un peu de temps pour les comparer et choisir celle qui vous convient le mieux à tous les points de vue.

Les éléments à regarder sont les suivants :

  • le TAEG : c’est le taux annuel effectif global, une information obligatoire sur toute offre de crédit et prenant en compte les différents paramètres du crédit (taux d’intérêt, mais aussi frais de dossier, assurances, etc.). C’est une manière normalisée de comparer le coût de l’emprunt ;
  • les grands paramètres du crédit : le montant de la mensualité, la durée du crédit, le taux d’intérêt et le type de taux (fixe, flexible, semi-flexible, accordéon). Dans une période de taux d’intérêt très bas, il peut être préférable de choisir un taux fixe même si l’augmentation maximale des taux variables est limitée par la loi ;
  • le coût total du crédit ;
  • les assurances obligatoires : certains organismes financiers donnent pour condition de souscrire l’assurance incendie de la maison et/ou de l’assurance solde restant dû chez eux – si c’est le cas, il faut comparer le montant de ces assurances ;
  • les autres conditions et obligations.

Une fois tous ces éléments comparés, vous serez en mesure de définir la proposition la plus intéressante pour vous. Il faut bien entendu qu’elle soit avantageuse sur le plan financier, mais également que les différentes conditions et obligations vous conviennent. Ne trainez toutefois pas trop longtemps pour faire vos recherches et comparaisons : chaque offre qui vous sera faite aura une durée limitée.

Vous pourriez aussi aimer...

45 ans Brainbox
Fêtons-les ensemble
en mai 2024