Logo Brainbox Logo brainbox

07 septembre 2022

Faites les bons choix pour les finitions des travaux de second œuvre

Art 11 (7)

Vous avez certainement bien soigné le gros œuvre afin que la stabilité et la viabilité de votre construction soient assurées. Continuez sur votre lancée en apportant le plus de soin possible aux étapes à venir, car le confort de votre maison en dépend. En effet, les différents travaux de second œuvre sont ceux qui vont rendre votre construction agréable à vivre et lui donner son véritable aspect.

Vous êtes ainsi à un moment charnière de votre projet de maison. C’est l’occasion de vous pencher de façon approfondie sur tous les travaux de second œuvre et les différentes finitions afin de voir si les choix que vous avez posés au commencement de votre projet ont toujours bien lieu d’être ou s’il faudrait en revoir certains.

Pourquoi passer en revue les différents travaux de second œuvre et de finitions à venir ?

Du temps s’est écoulé depuis le moment où vous avez imaginé votre projet et ses finitions. Les choses ont peut-être changé et il peut être judicieux de voir si de meilleures options s’offrent à vous à présent.

Le monde de la construction évolue vite et il est possible qu’en quelques mois, une nouvelle technologie ait fait son apparition ou se soit démocratisée, que de nouveaux matériaux plus performants aient été développés, que de nouvelles possibilités existent dans les kits DIY en construction, etc. Mais comment faire les bons choix pour vos finitions ? Suivez ces quelques conseils.

Revoyez votre liste de travaux à réaliser avec un regard nouveau !

La première chose à faire est de lister ce qu’il vous reste à effectuer dans votre maison. Pour chaque étape, demandez-vous s’il ne serait pas bon de la revoir : faudrait-il choisir une autre technique, d’autres matériaux et/ou un autre prestataire ? Le but n’est pas de tout changer, mais simplement se questionner.

Voici deux exemples d’éléments que vous pourriez améliorer, mais il y en a bien entendu de nombreux autres :

  • Vous pouvez revoir le style de la cuisine. Cette pièce prend de plus en plus d’importance dans la maison, car c’est le lieu familial central par excellence : on y fait non seulement la cuisine, on y partage les repas, mais parfois on y travaille aussi, on y fait ses devoirs… Les tendances en matière de cuisine évoluent donc vite !
  • Le classique carrelage de la salle de bain pourrait être mis de côté pour une finition en liège, par exemple. C’est à la fois naturel, confortable (chaud) et tendance.

Pour savoir ce qui peut être amélioré, vous pouvez faire appel à différentes ressources :

  • Votre entourage : interrogez vos amis et votre famille. Il se peut qu’ils aient eu vent de nouveautés ou d’opportunités qui s’adapteraient bien dans votre maison, voire qu’ils aient eux-mêmes testé celles-ci (profitez de leur expérience) !
  • Votre architecte : c’est sans aucun doute la personne, en dehors de vous, qui connait le mieux votre projet et ce que vous souhaitez pour votre maison. Il a certainement une expérience des nouvelles techniques et technologies à vous partager.
  • Vos prestataires et fournisseurs : si vous avez déjà entamé des contacts avec certains fournisseurs ou prestataires, sans pour autant signer de contrat précis, demandez-leur s’ils n’ont rien de nouveau à vous proposer pour le service que vous recherchez.

Si vous avez déjà conclu des contrats avec des prestataires ou des fournisseurs, assurez-vous que vous pouvez effectuer certains changements sans pénalité avant de tout faire modifier (en général, c’est encore possible avant la livraison ou la prestation). Si ce n’est pas le cas, il faudra faire la balance entre le prix à payer pour les adaptations que vous souhaitez et ce qu’elles peuvent vous apporter de plus. Dans certains cas, notamment si vous ne voulez pas toucher à votre budget, le mieux sera peut-être de ne pas modifier ces contrats et de conserver les choix posés il y a quelques mois ou alors de compenser l’augmentation du prix par une économie sur autre chose.

En revanche, pour les travaux qui n’ont pas encore fait l’objet d’un contrat signé, vous avez le champ libre ! Vous pouvez d’ailleurs envisager d’en réaliser certains vous-même. C’est un moyen efficace de maintenir un très bon niveau de qualité (des matériaux, notamment) tout en réduisant considérablement la facture finale. En utilisant des kits « Do-It-Yourself », vous pouvez atteindre de très beaux résultats sans connaissances techniques préalables pour diverses installations telles que la ventilation, l’électricité/la domotique, le chauffage ou encore les sanitaires. Pour en savoir plus sur les kits DIY en construction, téléchargez notre guide du Futébricoleur.

Vous pourriez aussi aimer...

45 ans Brainbox
Fêtons-les ensemble
en mai 2024