Logo Brainbox Logo brainbox

07 septembre 2022

Gérez bien les dernières étapes de construction de votre maison

Art_2010_209.jpg

Avec la fermeture du gros œuvre, vous avez clôturé une étape-clé de la construction de votre maison. Ce peut être un moment privilégié pour faire le point sur ce qu’il reste à faire. Vous serez ainsi parfaitement préparé pour gérer au mieux les différents travaux à venir et passer du gros œuvre au second œuvre en toute sérénité.

Découvrez nos trois conseils pour gérer correctement les travaux de second œuvre du chantier de votre maison.

 

1. Lister et planifier précisément les travaux restants

Faites tout d’abord une liste complète et précise de toutes les étapes restantes, même les plus petites. Listez-les par ordre de réalisation et indiquez pour chacune par qui elle va être prise en charge. Si vous n’avez pas encore choisi tous vos prestataires, c’est le moment de le faire et, éventuellement, de décider de réaliser vous-même certains travaux. Avec un bon accompagnement, il est tout à fait possible de se lancer dans l’installation des sanitaires, du chauffage, de l’électricité ou encore de la ventilation, et ce, même si vous n’avez pas ou peu de connaissances techniques !

Planifiez correctement chacune des étapes : indiquez à quel moment elles vont être faites. Assurez-vous qu’elles s’enchaînent correctement et que plusieurs corps de métiers intervenant à des endroits similaires ne soient pas prévus au même moment.

Si vous réalisez une partie des installations, accordez-vous suffisamment de temps dans votre planning. Il se peut que vous preniez un peu plus de temps que ce que prendrait un professionnel et c’est tout à fait normal. Mais si vous laissez suffisamment de temps à chacun – ainsi qu’à vous-même –, vous éviterez de provoquer des retards en cascade.

2. Suivre les travaux de près

Il est important que vous assuriez vous-même un bon suivi des travaux. Il ne faut pas être trop présent sur votre chantier au risque d’énerver les différents prestataires qui pourraient se sentir trop surveillés et avoir l’impression que vous ne leur faites pas confiance. Mais il ne faut pas pour autant déserter complètement les lieux et donner ainsi le signal que votre chantier n’est pas primordial. Tout est, comme souvent, dans la juste mesure.

Privilégiez toujours le dialogue et planifiez des réunions régulières pour faire le point avec chaque prestataire ou avec votre entrepreneur afin que toutes les parties sachent à quel moment vous allez pouvoir discuter des éventuelles difficultés qui se présentent. Faites des photos de toutes les étapes d’avancement : cela vous sera très utile si, malheureusement, il y devait y avoir des problèmes ou des malfaçons.

Si vous réalisez certaines installations vous-même, vous serez évidemment bien au fait de l’avancement de ces travaux-là. Mais n’oubliez pas de prendre aussi des photos des différentes étapes de réalisation des installations que vous placez. Vous pourrez ainsi parfaitement visualiser l’avant/après de chaque réalisation – et on sait combien cela peut être motivant et satisfaisant ! Mais cela vous permettra aussi d’avoir des traces de chaque étape pour, au cas où vous deviez corriger quelque chose, pouvoir plus facilement déceler votre erreur et mieux la réparer.

3. Garder un chantier propre

Certains se diront peut-être que ce n’est pas vraiment important que le chantier soit propre tant qu’il n’est pas terminé, mais c’est une erreur. Un chantier qui n’est pas en ordre risque d’être moins bien respecté par les corps de métiers qui se diront – inconsciemment sûrement – qu’ils n’ont pas besoin d’être les plus soigneux possible chez vous.

Pour garder un chantier propre et en ordre, la meilleure chose à faire est de définir un endroit pour le stockage du matériel et des outils. Ce lieu peut évidemment évoluer au fil des travaux (s’il faut travailler à un moment donné dans la pièce choisie pour le stockage, par exemple), mais il doit être clairement défini pour chaque prestataire intervenant sur votre chantier.

Lorsque vous travaillez vous-même dans votre maison, suivez aussi les mêmes règles que vous donnez aux corps de métiers. Et n’hésitez jamais à prendre quelques minutes pour ranger un peu à la fin de chaque journée de travail : vous serez ainsi dans de bonnes conditions pour redémarrer la prochaine fois.

Vous pourriez aussi aimer...

45 ans Brainbox
Fêtons-les ensemble
en mai 2024