Logo Brainbox Logo brainbox

07 septembre 2022

Votre projet de maison : les étapes qui suivent l’achat du terrain

Couple discussing house plan sitting on floor with moving boxes

Vous avez trouvé votre terrain à bâtir, la première étape – et non des moindres – de votre projet de maison est donc derrière vous ! Mais comment programmer la suite de la concrétisation de votre projet ? Parcourons les étapes qui viennent après l’achat du terrain.

 

1. Définir son budget de construction

Faire construire sa maison, cela vous laisse une immense liberté pour réaliser un lieu de vie à votre image. Mais il est cependant essentiel de définir un cadre à votre projet.

Il faut donc, si vous ne l’aviez pas déjà fait avant de choisir votre terrain, prévoir le budget total du projet de votre construction. Renseignez-vous auprès d’une ou de plusieurs banques pour connaitre votre capacité d’emprunt. Celle-ci peut rapidement être estimée en fonction de votre situation financière actuelle (revenus, fonds propres disponibles, etc.). Avec cette donnée, vous pourrez définir précisément le budget disponible pour votre construction.

2. Se renseigner sur les prescriptions urbanistiques de la commune

Rendez-vous au service d’urbanisme de la commune sur laquelle se trouve votre terrain pour connaitre les prescriptions urbanistiques en vigueur.

Certaines communes autorisent énormément de choses, d’autres sont plus restrictives. Il est important de bien connaitre ces prescriptions afin de ne pas perdre votre temps avec un projet qui sera refusé et que vous devrez revoir.

3. Choisir un architecte

Avant de se lancer dans la recherche d’un architecte, il peut être bon de faire le point sur vos besoins et vos envies : le nombre de chambres, la présence ou non d’un garage ou d’un bureau, le style architectural… Vous pourrez ainsi choisir ensuite un architecte qui sera le plus à même de répondre à vos demandes et de respecter vos goûts.

4. Demander un permis de bâtir

Une fois que l’architecte que vous avez sélectionné a réalisé un projet qui vous satisfait entièrement, il établit un dossier de demande de permis d’urbanisme. Ce dossier est remis auprès de la commune. L’administration vous remet son accord (ou vous demande des adaptations) dans les 3 à 4 mois.

5. Choisir un entrepreneur ou les divers corps de métier

Vient alors le choix des différents partenaires qui construiront votre maison.

Allez-vous privilégier un seul entrepreneur qui prendra en charge toute la gestion du chantier ou choisir de faire vous-même le suivi du chantier et contacter les différents corps de métier devant intervenir sur place ? Chacune de ces deux solutions a des avantages et des inconvénients. Pesez bien le pour et le contre avant de faire un choix.

Et vous, que faites-vous concrètement dans tout cela ?

Bien sûr, vous vous occupez du suivi de votre projet et ce n’est pas rien ! Mais si vous voulez vraiment participer aux travaux de votre maison, c’est possible.

Le meilleur moment pour intervenir, c’est le second œuvre, c’est-à-dire le moment où l’on place l’électricité/domotique, la ventilation, le chauffage et les sanitaires, etc. Bien sûr, vous n’êtes certainement pas électricien ou chauffagiste, mais cela ne vous empêchera pas de réaliser vous-même ces travaux grâce à une box personnalisée.

En effet, les kits DIY ( » Do it yourself « ) bien connus dans le domaine de la décoration, par exemple, existent aussi pour la construction ! Avec ces kits, vous pouvez réaliser vous-même et sans difficulté votre installation sanitaire, électrique/domotique, de chauffage et de ventilation.

Un Do-It-Yourself en construction, comment cela fonctionne-t-il ?

Un spécialiste vient chez vous pour évaluer vos besoins et récolter toutes les informations pour établir ainsi un devis – et ce, gratuitement. Si cela vous convient, votre box Do-It-Yourself vous est alors livrée : elle contient le matériel nécessaire et toutes les explications qui vont avec (schémas étape par étape, fiches explicatives simples, etc.).

Si vous avez besoin d’aide pendant l’installation, vous pouvez faire appel à un conseiller. Ainsi, vous n’êtes jamais bloqué(e). Une fois que vous avez achevé votre installation, un technicien peut vérifier qu’elle est bien réalisée. Dans ces conditions, vous ne pouvez que réussir vos travaux ! Pour en savoir plus, téléchargez notre guide du Futéconstructeur.

Nul doute que le fait d’avoir mis la main à la pâte vous apportera une grande satisfaction personnelle et la connaissance des techniques ! Et puis… c’est une façon de réduire de plus de 50 % le coût de vos installations. Un avantage non négligeable quand on se lance dans un projet aussi coûteux que la construction de sa nouvelle maison.

Vous pourriez aussi aimer...

45 ans … Ça se fête !
Découvrez nos actions
en février 2024