Logo Brainbox Logo brainbox

Comment déterminer la puissance d’un radiateur de chauffage central ?

À l’heure où des débats sur la préservation de la planète et la question des dépenses domestiques d’énergie sont au cœur des préoccupations gouvernementales, le chauffage mobilise toute l’attention, surtout du fait de sa grande implication dans la consommation énergétique des ménages. Ces derniers se demandent notamment comment bien régler leur chauffage pour réaliser des économies d’énergie et moins impacter l’écosystème. S’intéresser à la puissance du radiateur de son chauffage central apparaît d’ores et déjà comme une solution. On en tire en effet de précieux renseignements sur les implications de chaque degré de chaleur consommé sur sa facture de chauffage. Découvrez comment procéder pour calculer la puissance d’un radiateur avant de passer à l’achat.

comment-calculer-puissance-radiateur-chauffage-central-2

Quels sont les facteurs déterminants dans le calcul de la puissance d’un radiateur ?

Le radiateur est un appareil de grande importance dans le maintien de la bonne température à l’intérieur d’une maison. Pour calculer sa puissance, divers critères entrent en jeu, dont les principaux sont :

  • le volume du logement ;
  • l’isolation ;
  • la situation géographique ;
  • le climat ;
  • l’exposition ;
  • l’altitude du logement.

Ces variables fournissent des indices sur la capacité du radiateur à assurer sa fonction de chauffage, mais également sur le taux d’énergie que cela impliquera.

Quelle puissance de chauffe pour quelle taille de pièce ou surface ?

La taille de la pièce est un facteur clé dans le choix d’un radiateur. Son volume est l’une des premières variables prises en compte pour déterminer la puissance de chauffe optimale de l’appareil. Deux procédés sont utilisés pour l’obtenir.

Ainsi, le volume (V) d’une pièce est égal au choix à :

  • la longueur de la pièce x la largeur x la hauteur ;
  • la surface du sol x la hauteur sous plafond.

Pour obtenir la puissance du radiateur, le résultat exprimé en m3 lors des calculs précédents est multiplié par le nombre de watts correspondant à la température de chauffe souhaitée.

Puissance (P) = V x température voulue = x watt

Quel radiateur pour quel type de pièce ?

Il ne fait plus de doute que la taille de la pièce influence le calcul de la puissance de chauffe du radiateur. Dès lors, il convient de choisir le type de chauffage en tenant compte de cette variable.

De façon générale, la méthode de calcul tient compte d’une puissance de chauffe de 70 à 100 W par mètre cube. Toutefois, le résultat peut varier selon les caractéristiques de la pièce à chauffer et les besoins en température à satisfaire.

Pour les pièces à vivre

La puissance de radiateur requise pour les pièces à vivre varie d’un type de pièce à un autre. Ainsi, pour la cuisine, il faut un radiateur dont la puissance de chauffe est de 77 W/m3 pour 20 °C de température, et pour un séjour, un radiateur de 85 W/m3 pour une pièce à 22 °C.

Pour la chambre et la salle de bains

Pour chauffer une chambre à une température de 18 °C, il faut un radiateur doté d’une puissance de chauffe de 70 W/m3. Par contre, pour une salle de bain chauffée à 24 °C, la puissance nécessaire est de 94 W/m3.

Quelle puissance de radiateur en fonction de l’isolation ?

L’isolation est l’autre facteur clé à prendre en compte dans le calcul de la puissance d’un radiateur. En effet, l’isolation d’une maison peut faire grimper ou baisser les dépenses énergétiques. Son incidence sur les calculs de la puissance du radiateur n’est donc pas moindre. Ainsi, pour un logement bien isolé, la puissance nécessaire peut baisser de 10 %, tandis que pour une maison mal isolée, elle augmentera d’environ 15 %.

Le facteur isolation est davantage déterminant lorsqu’il s’agit de calculer la puissance d’un radiateur de chauffage central.

Quelle est la puissance nécessaire pour un radiateur de chauffage central ?

Pour le calcul de la puissance de chauffe d’un radiateur central, la méthode fait intervenir les variables suivantes :

  • le coefficient de consommation d’énergie (C), qui est de 1,5 pour un logement bien isolé, de 1,6 pour un logement normalement isolé et de 2 si le logement est mal isolé ;
  • la différence de température DT, qui correspond à la différence entre la température souhaitée et la température minimale de la zone géographique de la maison. Ainsi, pour une température souhaitée de 20 °C et une température minimale en région bruxelloise, de 0,7 °C par exemple, le DT sera de 20 – 0,7 = 19,3 ;
  • le volume V du logement.

Dès lors, la puissance P du radiateur est égale à C x DT x V.

Par exemple, pour une maison isolée conformément aux réglementations thermiques de la Performance Énergétique des Bâtiments (PEB), et ayant un volume de 100 m3, on procédera au calcul suivant : P = 1,6 x 19,3 x 100 = 3088 Watts, soit 3,08 kilowatts.

Comment calculer la puissance d’un ancien radiateur ou radiateur en fonte ?

Un radiateur en fonte est un type de chauffage dont la puissance obéit à une méthode de calcul toute particulière.

De fait, avec une telle installation, la puissance nécessaire dans le logement en Watts par mètre cube se détermine en fonction de la région où est situé le logement, de la température ambiante, du volume de la pièce et des conditions d’habitation.

Une puissance moyenne de 40 W/m3 est généralement considérée. On procède ensuite au calcul  P= V x 40 W ou V x nombre de watts imposés par les conditions d’habitation.

Quelle puissance pour un radiateur de chaudière à gaz ou à bois produisant de l’eau chaude ?

Pour l’usage de certains types de chauffage, à l’instar des chaudières, il est avisé d’accompagner l’équipement d’un radiateur, censé diffuser de la chaleur douce, pour favoriser l’économie énergétique. Pour en déterminer la puissance, ici exprimée en Kilowatt (kW), on tient donc compte :

  • du volume de la maison ;
  • du coefficient de consommation ou niveau d’isolation ;
  • de la température idéale ;
  • de l’indice de température de la région de résidence ;
  • du niveau de déperdition de chaleur.

Dès lors, Puissance de la chaudière = [coefficient de consommation d’énergie x (température idéale + indice de température extérieure) x volume de la maison] x déperdition d’énergie.

Par exemple, pour une maison dont le volume est de 150 m3, avec une isolation normale de coefficient 1,6, une température idéale de 19 °C, installée dans une région où l’indice de température est de 8 et possédant un niveau moyen de déperdition de 1,3, on obtiendra : P = [1,6 x (19 + 8) x 150] x 1,3 = 6 480 W, soit environ 7 kW.

À noter que lorsque la chaudière est utilisée, en plus de la diffusion de la chaleur, pour le chauffage d’eau sanitaire, la puissance attendue se voit légèrement augmentée. Ainsi, pour le calcul, on ajoutera 5 kW pour une chaudière destinée au logement d’un couple et 10 kW pour celle d’une famille entière.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans … Ça se fête !
Découvrez nos actions
en février 2024