Logo Brainbox Logo brainbox

Régler la puissance d’un chauffage au sol : mode d’emploi

comment-regler-puissance-chauffage-sol-1.jpgLa mise en place d’un système d’isolation et de ventilation permet d’obtenir des logements qui limitent les déperditions de chaleur. De ce fait, le recours à des planchers chauffants permet de s’accommoder de ces nouvelles normes et réglementations de construction ou de rénovation. Flexibles, ces types de chauffage permettent d’équiper chaque pièce de sa propre boucle de plancher et de rattacher le tout à un dispositif central. Ainsi, il est possible d’ajuster la température de l’ensemble du logement ou de chacune des chambres en fonction des besoins.

Par ailleurs, si vous combinez l’utilisation d’une pompe à chaleur avec une chaudière, le plancher chauffant peut être programmé pour s’adapter au fonctionnement de ces deux dispositifs. Cependant, comment régler la puissance d’un plancher chauffant ? Comment profiter des économies énergétiques que peut assurer un chauffage au sol ? Nous détaillons cela dans les lignes qui suivent.

Qu’est-ce que la puissance de chauffe d’un plancher au sol ?

Le calcul de la puissance de chauffe d’un plancher au sol prend en compte :

  • la puissance maximale, moyenne et minimale du plancher au sol (en Watts) ;
  • les déperditions de chaleur du logement concerné ;
  • le climat de la région habitée.

Ainsi, plus un logement est correctement isolé, moins il est nécessaire de solliciter le chauffage au sol. La puissance calorifique maximale d’un plancher au sol, quant à elle, ne doit être exploitée qu’en cas de températures très basses (hiver rude).

La détermination de la puissance de chauffe en watts dépend elle-même de la puissance surfacique moyenne (exprimée en Watts par mètre carré ou W/m²) et proposée par les professionnels en charge de la mise en place du plancher chauffant. Elle est définie en considérant les caractéristiques du fluide utilisé au sein du circuit chauffant, ainsi que la conductivité thermique des matériaux de construction utilisés au niveau du sol et recouvrant les tubes du chauffage au sol. Ainsi, plus une maison est mal isolée et se situe au sein d’une région froide, plus la puissance surfacique nécessaire sera élevée.

Comment fonctionne un plancher chauffant hydraulique ?

Les planchers chauffants utilisant l’eau comme fluide chauffant sont conçus pour fonctionner avec différents types d’énergie :

Le système de chauffage de l’habitat permet d’augmenter la température de l’eau (ou fluide caloporteur) contenue dans le serpentin du circuit de chauffe. La chaleur est diffusée par la suite au niveau du plancher, à travers le revêtement du sol.

Tout l’enjeu, ici, est de régler correctement la température de chauffe, afin :

  • d’assurer le confort thermique des habitants du logement ;
  • de ne pas surconsommer d’énergie inutilement ;
  • d’éviter les phénomènes de jambes lourdes.

Pour répondre correctement à ces impératifs, il est nécessaire de comprendre, au préalable, les différents composants du système de chauffage au sol et leurs rôles.

Que faut-il savoir au sujet des systèmes de chauffage au sol pour bien régler la température ?

Afin de bien régler la puissance de chauffe d’un plancher chauffant, les composants de celui-ci sont à connaître : les nourrices, le débitmètre et les collecteurs.

Le collecteur où la gestion de la puissance de chauffe

Un collecteur rassemble un ensemble de nourrices et un débitmètre. Il s’agit d’un élément qui centralise les fonctions de régulation de la température du plancher chauffant. Le collecteur est à retrouver au sein d’un local technique par exemple. Afin de comprendre son fonctionnement, il suffit d’appréhender le fonctionnement des nourrices qui le composent.

Les nourrices où les réglages du chauffage au sol

Une nourrice, au sein d’un chauffage au sol, désigne le départ et le retour d’un circuit de chauffe au sein d’une pièce donnée. Les nourrices permettent de réguler le débit du fluide utilisé au sein du circuit de chauffe (fluide caloporteur ou eau). Afin d’effectuer ce réglage, les nourrices sont dotées de vannes. Celles-ci permettent d’ajuster la quantité de liquide stockée au sein du ballon de rétention.

La détermination du débit à fixer au niveau des nourrices est calculée en prenant en compte la longueur de la boucle du circuit relative à celle-ci, ainsi que la puissance calorifique à atteindre.

Le débitmètre du plancher chauffant

Le débitmètre, comme son nom l’indique, est l’élément permettant de définir la quantité d’eau circulant au sein des serpentins qui composent les différents planchers chauffants d’un logement donné. Placé au niveau du collecteur, ce composant est à régler au niveau du retour du circuit de chauffe. Son départ, quant à lui, doit être maintenu ouvert. Le débitmètre est composé de plusieurs éléments, dont un flotteur (de couleur rouge généralement). Celui-ci permet d’indiquer le débit d’eau au sein du système de chauffage au sol, grâce à un ensemble de graduations. Pour régler le débitmètre, il suffit de le tourner sur lui-même en se référant à ces graduations.

comment-regler-puissance-chauffage-sol-2.jpg

Comment régler la température d’un chauffage au sol ?

Le réglage de la température d’un chauffage au sol peut être effectué manuellement ou automatiquement et diffère de celui des radiateurs à différents niveaux.

Différences entre le réglage des radiateurs et du plancher chauffant

L’ajustement idéal de la température des chauffages au sol assure des économies d’énergie, en garantissant une diminution moyenne de 2 degrés des températures au sein du logement, tout en maintenant le même ressenti thermique qu’avec des radiateurs.

Il est à noter également que les chauffages au sol hydrauliques font partie des dispositifs de chauffage dit à basse température. Le fluide caloporteur (ici l’eau) n’a pas besoin d’être chauffé à haute température pour assurer le chauffage de l’habitat, contrairement aux radiateurs. La température de l’eau contenue dans les différents circuits du plancher chauffant n’excède pas les 60 °C, pour une température au sol (au contact) ne dépassant pas la trentaine de degrés Celsius. Dans le cas des radiateurs, la température de contact peut atteindre jusqu’à 80 °C à elle seule.

Réglage automatique ou manuel

Le réglage d’un plancher chauffant nécessite l’intervention d’un professionnel. Celui-ci veillera à proposer l’ajustement adéquat des collecteurs (débitmètre et nourrices), en prenant en compte les besoins de chaque pièce raccordée au système de chauffage au sol.

Par ailleurs, des appareils d’automatisation de la régulation de la température émise par le chauffage au sol permettent de gérer plus facilement sa régulation. Ils sont composés, principalement, d’un thermostat et d’une sonde. Le thermostat permet de suivre la température au sein du logement, tandis que la sonde assure la mesure des températures à l’extérieur. Ces données ainsi collectées sont analysées par un programmeur, qui garantit l’ajustement et la régulation des débits d’eau et de température au sein du système de chauffage.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans Brainbox
Actions fête des pères
en juin 2024