Logo Brainbox Logo brainbox

Pour économiser un peu d’argent lors des travaux d’un logement, il est possible de commencer par réduire les coûts d’intervention d’un électricien. Il est en effet tout à fait possible d’éviter de faire appel à un professionnel, à condition d’être doté d’un peu de connaissances techniques sur le sujet.

Il est tout à fait légal et accessible de faire son installation électrique soi-même, tant que celle-ci respecte le Règlement Général sur les Installations Électriques (RGIE). Selon les besoins du logement et les travaux envisagés, le prix de l’installation électrique peut varier. Il peut alors être difficile d’estimer à combien s’élèveront les coûts de ces travaux. Voici les informations importantes à prendre en compte pour vous faire une idée du prix que va vous coûter votre installation électrique en Belgique si vous souhaitez le faire vous-même.

quel-prix-installation-electrique-realiser-soi-meme-1

Quand faut-il refaire l’électricité ? 

En Belgique, les normes électriques sont régies par le Règlement Général sur les Installations Électriques depuis 1981. Un diagnostic électrique doit être fait dès lors qu’un bien est vendu ou que le diagnostic de l’installation électrique d’un bien n’a pas été fait depuis 25 ans. À la suite de ce diagnostic, il est possible que le bien soit déclaré comme hors norme : il faut donc obligatoirement procéder à une rénovation électrique

Le prix d’une installation électrique dépendra de plusieurs éléments, à savoir :

  • le type de travaux : le prix ne sera pas le même s’il s’agit d’une maison neuve ou d’une ancienne maison à rénover ;
  • les caractéristiques du chantier : accessibilité, état de l’existant en rénovation, etc. ;
  • la surface du bien ;
  • le nombre et la qualité des équipements et accessoires utilisés pour l’installation électrique. 

L’avantage d’effectuer son installation électrique soi-même de A à Z, c’est qu’il n’y a pas le prix de la main d’œuvre.

Les éléments de base à installer pour l’électricité

Avant de se lancer dans les devis, il faut être conscient de tous les éléments de base à installer pour son électricité :

  • un compteur électrique ;
  • des prises de courant ;
  • des interrupteurs ;
  • le réseau de chauffage.

Le RGIE en Belgique donne une idée de tous les éléments qui devront être installés dans le logement. En effet, elle indique le nombre minimum d’éléments à installer dans chaque pièce de la maison. Il est alors possible de réaliser un schéma électrique et une liste des besoins pièce par pièce. Cela permettra de définir un budget. Il est en effet moins cher de faire son installation électrique soi-même, puisqu’il est possible de comparer les produits dans le but de faire baisser la facture. Cependant, il est important de toujours faire attention à la qualité pour éviter de futurs problèmes. Attention, il est impératif de respecter l’utilisation de matériel agréé par la législation belge. Le matériel doit obligatoirement être acheté en Belgique. Si ce n’est pas le cas, l’installation électrique ne sera pas aux normes. 

quel-prix-installation-electrique-realiser-soi-meme-2

Comment faire pour calculer le coût d’une installation électrique ?

Le budget pour une installation électrique dépend de nombreux facteurs. 

Installation neuve ou rénovation d’une installation existante

Pour effectuer des rénovations dans un bien, il est possible de conserver certains éléments du réseau existant, si ceux-ci sont en bon état et s’ils répondent aux normes. Il peut s’agir de câblages, de prises, d’interrupteurs, ou du tableau électrique. Dans ce cas, le prix peut diminuer par rapport à la réalisation d’une nouvelle installation électrique. 

La taille du logement

Les coûts pour l’installation électrique ne seront pas les mêmes selon la taille du logement. Peu importe le type de logement (appartement ou maison) c’est la taille du bien qui aura un impact direct sur le prix des travaux à effectuer. Une estimation peut être effectuée en multipliant la surface de l’habitation par le prix moyen au m². Lorsqu’une rénovation électrique est faite par un électricien, le prix moyen est estimé entre 80 et 120 euros HT / m².

La taille du logement a également un impact sur le nombre d’appareils électriques. En fonction du nombre d’appareils, le tableau électrique et son prix peuvent varier. Plus le logement est grand, plus le tableau électrique contient de rangées : le prix augmentera automatiquement. 

Distribution en encastrée ou distribution en apparent 

Lors de travaux d’installation électrique, le prix dépendra aussi du type de distribution qui sera choisi. Il faut choisir entre une distribution en encastrée et une distribution en apparent. Dans une pose encastrée, les circuits et éléments électriques comme les câbles électriques sont dans la paroi. C’est la pose la plus longue et difficile à faire, puisqu’il faut effectuer des saignées puis des travaux de finitions pour cacher le tout. À l’opposé, comme son nom peut l’indiquer, une distribution en apparent implique des composants électriques en surface. Cette pose est plus simple à réaliser, puisqu’elle ne nécessite pas de reboucher les trous et de refaire les peintures, elle est donc naturellement moins chère. Il est vrai qu’à la vue des câbles électriques, cette pose peut sembler moins esthétique. Mais, elle a aussi de nombreux avantages : il est notamment beaucoup plus simple d’effectuer des modifications sur l’installation a posteriori. 

Système classique, centralisé ou domotique 

Lors de l’installation électrique, il faut faire le choix entre trois systèmes, à savoir :

  • un système classique ;
  • un système centralisé ;
  • un système domotique.

Il est évident que le prix d’une installation électrique est différent pour un système classique ou pour une installation domotique. 

Le contrôle par un organisme

Après avoir terminé l’installation électrique, qu’elle soit complètement neuve ou rénovée, il faudra la faire contrôler par un organisme de contrôle agréé. Le prix de ce contrôle et de 120 € TVAC par compteur. 

Les kits pré-équipés

Si certains préfèrent tout faire eux-mêmes, d’autres préfèreront recourir à des kits pré-équipés. Pour gagner en temps et en argent, les kits pré-équipés peuvent être une solution. Ils peuvent également être une façon de s’assurer que l’installation répondra aux normes en vigueur. Le kit devra être choisi suivant les besoins et le budget du foyer.

Les aides financières

Si l’installation électrique est effectuée dans le cadre d’une rénovation, alors le foyer peut avoir droit à certaines aides financières. Celles-ci dépendront de la nature des travaux et du niveau des revenus

Nous vous recommandons ces autres pages :