Logo Brainbox Logo brainbox

De nombreuses personnes rêvent sans doute de la maison parfaite, celle qui est belle, économique, confortable et sécurisée. Parmi les constructions réunissant ces caractéristiques, on trouve en bonne place la maison intelligente, un type de construction qui suscite de plus en plus l’intérêt des futurs propriétaires. En effet, ses performances et son rôle crucial dans le bien-être de ses occupants sont reconnus de tous. Ces différents atouts, la maison connectée les doit à la domotique, un regroupement de techniques d’information, de communication et d’automatismes.

Découvrez-en plus sur ce qu’est la domotique, à travers les avantages et les inconvénients de ce type d’installation.

quels-avantages-inconvenients-domotique-maison-1

Quelle est la définition de la domotique ?

Pour mieux toucher du doigt l’univers de la domotique, il convient de s’intéresser aux notions de domotique et d’installation domotique.

La domotique                                         

Le mot « domotique » est né d’un jumelage entre les termes « domicile » et « électrique ». Il s’agit donc d’une installation électrique visant à automatiser une maison à travers les appareils électroniques qu’elle abrite.

Encore connue sous l’appellation « électricité intelligente », la domotique désigne, plus concrètement, un regroupement de techniques d’information, de communication, de contrôle et d’automatismes, visant à programmer et à automatiser l’habitation.

L’installation domotique

Une installation domotique est une installation électrique qui permet d’interconnecter et de réunir dans un même réseau les appareils électroniques d’une maison, et de les relier à une centrale domotique. Cette dernière, programmée et paramétrée à cet effet, peut contrôler à distance les appareils et les faire fonctionner selon des scénarios définis par l’utilisateur.

La domotique permet ainsi de réaliser des tâches aussi diverses que l’ouverture et la fermeture des volets, le réglage du chauffage, la gestion de l’éclairage, le déclenchement du système de sécurité, etc. Mais, pour ce faire, il faut avoir préalablement installé un système domotique. Il peut s’agir d’un système de domotique filaire ou d’un système domotique sans fil.

La domotique filaire interconnecte la centrale domotique et les autres composants du système avec les appareils, et ce, par le biais d’un câblage.

Quant au système sans fil, il fonctionne grâce à une box domotique reliée à une interface, le plus souvent sous forme d’applications mobiles. La liaison est assurée par un câble réseau Internet, ou par le WiFi.

Les kits domotiques Brainbox appartiennent à la dernière catégorie de systèmes domotiques. Ces solutions se présentent sous la forme de box domotiques sur mesure et prêtes à installer. Le fabricant propose à travers ces inventions une solution domotique souple et paramétrable. Pour l’utiliser, on peut se procurer, par exemple, un kit Brainbox EVOTICOO 100 % Wireless, sans fil ni piles.

Quel est le but principal de la domotique dans une maison ?

Le rôle de la domotique se décline en divers usages, dont le principal est d’optimiser le confort de vie des occupants d’une maison. À cet effet, le dispositif permet à l’utilisateur de se soustraire des tâches courantes et répétitives, telles que l’ouverture et la fermeture des portes, l’allumage des lumières, le réglage du chauffage, ou le déclenchement de l’alarme.

En effet, ces rôles sont désormais joués par un système domotique, dont la centrale permet de contrôler et de téléguider tous les appareils appartenant au réseau domotique.

quels-avantages-inconvenients-domotique-maison-2

Quels sont les avantages des nouvelles technologies dans une maison connectée ?

Installation très appréciée, la domotique est bénéfique pour ses utilisateurs à plusieurs égards. Son intérêt se justifie par une multitude d’avantages.

Optimisation du confort de vie

Fidèle à son but, la domotique présente le premier avantage d’assurer un grand confort de vie aux habitants d’une maison domotisée. En effet, grâce à la domotique et à son système de gestion centralisée et téléguidée des appareils électroniques, on s’affranchit de diverses tâches quotidiennes répétitives et fastidieuses.

Il n’est ainsi plus besoin de faire la tournée des radiateurs pour les éteindre, d’allumer les lampes à la tombée de la nuit ou de les éteindre au lever du jour, d’ouvrir et de fermer le garage, etc. Tout cela se fait depuis une commande, de façon automatique, en fonction des scénarios programmés, que l’on soit chez soi ou non.

De plus, avec cette technologie, on peut programmer sa machine à café, son lave-linge, son sèche-linge, sa cafetière, etc. La vie au quotidien devient moins difficile, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

Gain de temps

En permettant une gestion automatisée des différents appareils électroniques du réseau domotique, le système de maison connectée permet de mieux gérer son emploi de temps. Délesté des tâches gourmandes et chronophages, on fait de considérables gains de temps. Les retards au travail ou à un rendez-vous deviennent largement limités, grâce à une alarme automatique par exemple.

Réduction des dépenses énergétiques

Pilotable à distance, la maison domotisée devient beaucoup moins vorace en énergie que les constructions classiques. En effet, grâce à ce dispositif, les appareils électroniques les plus gourmands en énergie électrique, tels que les radiateurs, sont contrôlés à distance pour éviter toute surconsommation.

De même, les systèmes domotiques permettent d’opter pour divers autres équipements contrôlés grâce à l’Internet des objets. Il s’agit entre autres des interrupteurs intelligents, des prises connectées, du thermostat connecté, etc.

En matière de consommation d’eau, d’autres appareils intelligents comme l’horloge de programmation de l’arrosage automatique, le détecteur de fuite d’eau, le pommeau de douche connecté restent des solutions proposées par la domotique. Grâce à elles, les factures d’électricité sont beaucoup moins lourdes. Les estimations font état d’une possible économie de 30 % d’énergie.

Renforcement de la sécurité

Grâce à la domotique et à son système d’Internet des objets, on se trouve à l’abri d’un grand nombre de risques d’ordre sécuritaire. De fait, l’équipement permet de jouir d’un arsenal de sécurité, constitué par exemple :

  • de volets roulants motorisés ;
  • de fenêtres à fermeture automatique ;
  • d’une alarme ;
  • de caméras ;
  • d’un système de vidéosurveillance ;
  • de la reconnaissance vocale et faciale ;
  • d’un visiophone ;
  • de détecteurs de mouvements et de présence ;
  • d’un déclencheur automatique d’alarme ;
  • de capteurs de fumée ;
  • etc.

Tous ces équipements permettent de se prémunir de toute intrusion chez soi, que l’on soit présent ou absent. Ils signalent de ce fait le moindre mouvement insolite et préviennent aussitôt le propriétaire.

Quels sont les inconvénients ou limites d’un système domotique ?

Malgré les nombreux avantages qu’elle peut avoir, la domotique n’est pas exempte de défauts. Voici quelques-uns des désavantages courants du dispositif.

Le piratage

Fonctionnant grâce à Internet, notamment dans le cadre de la domotique sans fil, un système domotique est dès lors susceptible d’être piraté. Des individus malveillants peuvent ainsi profiter de la moindre faille dans le dispositif pour le saboter et opérer un cambriolage, ou une intrusion, par exemple. Ainsi, à moins d’être bien sécurisé lui aussi, un système domotique ne peut pas jouer à 100 % son rôle de garant sécuritaire d’une habitation.

Le prix élevé de l’installation électrique domotique

En favorisant la réduction des dépenses en énergie, la domotique permet de réaliser de grandes économies d’argent. Mais, paradoxalement, son installation peut coûter relativement cher. Cet aspect fait de la domotique une solution de riches propriétaires, et donc peu à la portée des personnes qui manqueraient de budget. De plus, en cas d’installation d’un système domotique filaire dans une construction neuve, par exemple, certains travaux onéreux s’imposent.

Des difficultés d’utilisation

D’un système domotique à un autre, l’utilisation peut s’avérer complexe. De fait, certaines solutions domotiques offrent une interface de navigation intuitive sous forme d’applications mobiles. Mieux, elles sont accompagnées d’un guide d’installation. Ce n’est tout de même pas le cas avec d’autres solutions particulièrement difficiles à gérer.

De plus, l’interconnexion entre les appareils appartenant à un même système domotique n’est pas toujours évidente.

Nous vous recommandons ces autres pages :