Logo Brainbox Logo brainbox

Comment faire une installation sanitaire écologique ?

Aujourd’hui, la conscience écologique s’invite jusque dans les maisons. La population se souciant plus largement de l’environnement est animée par le désir de limiter sa consommation énergétique. Aujourd’hui, de nombreuses solutions sanitaires sont envisageables pour adopter une consommation plus responsable : il est par exemple possible de limiter sa surconsommation en eau potable, en utilisant l’eau de pluie ou encore les eaux grises pour les toilettes.

Dans le cadre de vos travaux de rénovation ou d’amélioration de vos installations : nous vous guidons pour tout savoir sur l’installation sanitaire d’une maison et ainsi sélectionner l’équipement sanitaire écologique qui conviendra le mieux aux besoins de votre logement.

Comment faire une installation sanitaire écologique ?-1

Quels équipements sanitaires privilégier pour un habitat écologique ?

Une installation sanitaire se présente dans les logements et les communes sous forme d’une combinaison de tuyaux, canalisations et raccords. Un équipement écologique répond à des normes et a pour but de limiter la consommation et donc de réaliser des économies énergétiques, tout en profitant des ressources naturelles. Cependant, il existe également des installations sanitaires qui ne dépendent absolument pas de l’eau et qui représentent donc une réelle avancée écologique dans la gestion des ressources naturelles et des déchets.

Il existe plusieurs dispositifs de sanitaires écologiques qu’il faut connaître avant de faire son choix. En effet, chaque installation est différente et certaines ont des critères d’installation très précis.

Les sanitaires verts

En installant un système permettant de récupérer et d’utiliser l’eau de pluie, il est possible de profiter de sanitaires qui réduisent fortement la consommation d’eau et d’énergie du logement. Pourquoi récupérer l’eau de pluie pour son installation sanitaire ? Outre l’aspect écologique susmentionné, ce sont également les factures de consommation d’eau qui se verront réduites de 50 %. Une économie annuelle non négligeable qui ravit la planète et l’heureux propriétaire de ce sanitaire vert.

Les sanitaires autonomes

Ces sanitaires sont écologiques pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont besoin ni d’eau, ni d’égouts, ni d’électricité pour fonctionner. Ils sont étudiés pour ne dégager aucune odeur, grâce au procédé qui s’effectue dans la cuve. De plus, son entretien est aisé et se limite à une ou deux évacuations des matières déshydratées par an. En somme, ce sont des toilettes autonomes et responsables, semblables aux toilettes sèches, mais à plus grande échelle. Les toilettes sèches sont également une alternative responsable, mais qui demande un peu plus d’opérations d’entretien (sciure, vider le bac, etc.). Cependant, ses déchets trouvent parfaitement leur place au compost.

La phytoépuration

Cette installation consiste à traiter les eaux usées, dans un bassin ou une fosse, par le biais des plantes. Certaines plantes, comme le bambou ou encore les roseaux, disposent d’un système racinaire dépolluant. L’avantage de cette installation est qu’elle est moins onéreuse qu’une installation classique, cependant, elle nécessite un entretien plus régulier.

Comment réaliser l’installation du système écologique ?

L’installation sanitaire écologique représente un coût supérieur de 5 à 15 % à celui d’une installation classique. Cependant, en améliorant les performances énergétiques d’une maison, on constate rapidement les économies annuelles engendrées par une consommation plus verte.

L’installation de sanitaires verts (récupérateurs d’eaux grises et de chaleur)

Pour jouir du recyclage des eaux grises et des ressources naturelles que sont la pluie et la chaleur, il est nécessaire d’installer un tuyau en cuivre, afin de remplacer le drain habituel des eaux grises. Ainsi, il est possible de récupérer la chaleur des eaux usées, généralement évacuées dans les égouts.

Ce système, qui doit être installé en sous-sol ou au rez-de-chaussée si la salle de bain est à l’étage, ne nécessite aucun entretien ni réparation. Cependant, il ne s’adresse pas aux habitants d’un logement de plain-pied. Pour les plus sceptiques, pas de craintes, les eaux grises n’entrent jamais en contact avec l’eau potable.

Le coût de cette installation se situe entre 700 et 1 000 €, avec un amortissement constaté sur 2 à 6 ans.

L’installation de sanitaires autonomes

Ces sanitaires ne consomment pas du tout d’eau et réduisent très significativement les coûts. Ils fonctionnent grâce à la circulation d’air créée par la chaleur et un flux d’air, et ne créent pas de déchets. En somme, il se passe la même réaction que dans un compost. Dans la cuve, les matières fécales et les urines sont séparées puis filtrées par gravité. Ainsi, les odeurs sont éloignées.

Cette installation prend très facilement place en extérieur, ou lors de gros travaux, avec une place qui lui sera attitrée. Sinon, pour une installation en intérieur sans gros travaux, mieux vaut opter pour des toilettes sèches standards, fonctionnant sans eau et faciles d’utilisation.

Comment faire une installation sanitaire écologique ?-2

Le traitement des eaux usées grâce à la phytoépuration

Avant de se lancer dans un quelconque projet de sanitaires autonomes grâce à la phytoépuration, il faut s’assurer que la maison dispose d’une installation septique autonome réglementaire. Il faut ensuite se rendre à la mairie de la commune afin de se procurer une déclaration d’installation de dispositif d’assainissement autonome. Ce dossier est nécessaire pour réaliser une expertise qui permettra de conclure, en fonction du terrain, si le système d’épuration des eaux usées (fosse ou bassin) répond aux normes.

Il est essentiel que l’installation ne représente aucun risque de pollution et de contamination de l’environnement. L’installation doit être réalisée par un professionnel agréé.

Les avantages d’une installation sanitaire responsable dans sa maison écologique

Ces installations sanitaires sont idéales pour les plus soucieux de posséder une maison écologique, que cela soit dans le but de favoriser l’utilisation de matériaux recyclables pour les travaux à l’intérieur d’un bâtiment, de poser un plancher chauffant ou encore d’acheter un chauffe-eau solaire pour sa consommation d’eau chaude.

Ces installations ont un coût de construction et d’installation notable, mais qui est vite rentabilisé grâce aux économies d’énergies renouvelables. Ainsi, on constate une nette optimisation des performances énergétiques.

Les principaux avantages d’une maison écologique sont :

  • la réduction des émissions de gaz à effet de serre, de son impact carbone ;
  • la réduction de la consommation d’énergies ;
  • la baisse des besoins d’énergie ;
  • la réduction des dépenses sur le long terme, malgré les coûts de construction et d’installation ;
  • la plus-value du bien à la revente.

En se tournant vers des installations écologiques, les foyers se voient bénéficier de la possibilité d’obtenir des aides financières. En effet, la conscience environnementale étant en plein essor, il est très important de tout mettre en œuvre pour rallonger la durée de vie de nos ressources. C’est pourquoi l’État s’engage à participer aux financements de certaines installations.

Avant de commencer tout projet d’installation sanitaire écologique, les foyers ont donc tout intérêt à se renseigner, étant peut-être éligibles aux différentes Primes Énergie décernées par le fournisseur d’électricité, ou à une aide fournie par la région ou le département. Lorsqu’il est question d’une installation verte, il peut aussi être possible de profiter de prêts à taux réduits.

Pour résumer, ce sont les sanitaires écologiques faisant bon usage de l’eau de pluie et des eaux grises qui nécessitent le moins d’espace et de travaux et qui ne s’adressent pas uniquement aux propriétaires d’un logement avec un grand espace extérieur. Les particuliers qui font le choix d’un tel système peuvent dire adieu à l’eau potable dans les toilettes, et profiter d’économies de ressources naturelles. Ce geste écologique profite aux individus comme à la planète.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans Brainbox
Actions fête des pères
en juin 2024