Logo Brainbox Logo brainbox

Comment entretenir une VMC ?

Depuis son invention, la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) a facilement conquis les foyers. Ce dispositif permet à tous de disposer d’un air plus sain, d’éloigner les mauvaises odeurs et de chasser l’humidité. Son utilité première est tout simplement de renouveler l’air, afin de respirer un air qualitatif, sain et dépollué. C’est pour ces raisons que l’on retrouve avant tout des VMC dans les cuisines et les salles de bain.

Cependant, afin d’assurer un environnement sain et de garantir un fonctionnement optimal, beaucoup ignorent que le système de ventilation doit subir un entretien annuel. Généralement installées dans les combles, les VMC mal entretenues sont la cause de nombreux incendies. L’accumulation de poussières et de vapeurs d’eau dans le système fait ainsi croître les risques. Il est donc très important de se renseigner et de suivre notre guide ventilation et sanitaire pour toutes vos installations.

Tout savoir sur l'entretien de sa VMC-1

Pourquoi une VMC prend feu ?

Une VMC profite au foyer si, et seulement si, elle est régulièrement et bien entretenue. Un bon renouvellement de l’air, un taux d’humidité idéal et une absence de moisissure profitent à la santé des habitants et ne peuvent exister que dans le cas d’une VMC qui bénéficie d’un entretien strict.

Une VMC mal entretenue laisse circuler un air pollué dans le foyer, ce qui peut être la cause de l’apparition de troubles respiratoires chez les occupants. De surcroît, l’inexistence d’un nettoyage de la VMC obstrue les gaines, les filtres et le moteur. 75 % des départs de feu résultent des poussières et de la graisse logées dans les composants de la VMC.

La durée de vie moyenne d’une VMC se situe entre 10 et 20 ans, si l’entretien du système est fait avec assiduité.

Pourquoi et comment faut-il entretenir une VMC ?

Il existe deux types de ventilation mécanique contrôlée : les VMC simple flux et les VMC double flux. Selon votre installation, suivez les étapes pour comprendre comment entretenir une VMC. Sauf présence d’un moindre dysfonctionnement, qui nécessite une intervention rapide, le meilleur moment pour nettoyer sa VMC est à la fin de l’hiver, soit la période de l’année où l’équipement est le plus sollicité (habitations moins aérées et utilisation courante du chauffage).

Une VMC ne doit jamais être éteinte ni obstruée. Lorsque le système est coupé, de la condensation s’installe dans les conduits et laisse place à l’humidité néfaste pour la santé des habitants. Si une gêne est occasionnée par la présence d’un bruit inhabituel, mieux vaut faire appel à un professionnel, sans céder à la tentation de couper l’installation.

Nettoyer une VMC simple flux

La VMC simple flux est le système le plus couramment installé dans les foyers. Le fonctionnement est simple, puisque l’air qui provient de l’extérieur vient remplacer et rejeter l’air vicié.

Voici les différentes étapes à suivre pour procéder à l’entretien.

  1. Couper le courant.
  2. Se munir une fois par trimestre d’un chiffon en microfibre humide et dépoussiérer toutes les entrées d’air de l’habitation.
  3. Retirer et nettoyer la partie amovible des bouches d’extraction de la cuisine et de la salle de bain, à l’aide d’un tissu humide et savonneux, et ce, chaque semestre.
  4. Laisser sécher, réinstaller et remettre le courant.

Nettoyer une VMC double flux

La VMC double flux ne se limite pas au rejet de l’air vicié, elle permet également de palier une déperdition de chaleur. Le système est équipé d’un échangeur et la chaleur présente dans l’air expulsé est récupérée. Pour cette raison, cet équipement à un prix plus élevé que la VMC flux simple. Cependant, grâce à la récupération de la chaleur, lorsque la VMC est bien entretenue, le double flux permet de réaliser des économies sur les factures de chauffage.

Une VMC encrassée contrôle mal les débits d’air et peut faire grimper votre facture de chauffage.

Comment entretenir sa VMC double flux ?

L’entretien d’une VMC double flux répond à quelques étapes simples.

  1. Le courant doit être coupé.
  2. Une fois par an, l’état de la grille extérieure doit être vérifié et dépoussiéré.
  3. Tous les trimestres, les bouches d’insufflation de chaque pièce doivent être nettoyées.
  4. Tous les semestres, soit deux fois par an, le nettoyage des bouches d’extractions (cuisine, WC, salle de bain) doit être assuré.
  5. Une fois par an, les filtres doivent être remplacés.
  6. Le courant peut être remis.

En prenant les bonnes précautions, l’entretien régulier de la VMC peut être effectué soi-même. Cependant, en cas de constatation d’une potentielle anomalie, il faut faire appel à un professionnel. De plus, tous les 5 ans, l’intervention d’un expert en la matière est nécessaire pour nettoyer l’intérieur du système, les conduits ou les gaines. Il est également important d’entretenir le groupe de ventilation en moyenne tous les 2 ans.

Comment régler une VMC ?

Comme de nombreux équipements, une ventilation mécanique contrôlée ne peut être optimale que si elle répond aux besoins de l’habitation où elle est installée. En effet, son installation nécessite quelques réglages et ajustements.

Afin de savoir si votre VMC convient à vos besoins et renouvelle correctement l’air de votre habitation, il est important de connaître la quantité d’air sortant des vannes. Une VMC mal réglée peut entraîner des dépenses supplémentaires en chauffage. Si l’air entrant est supérieur à l’air éjecté, une pression négative s’installe dans l’habitation et crée des courants d’air, en somme des pertes de chaleur onéreuses.

Alors, comment savoir si la VMC est bien réglée ? Si la pression du logement est négative, de mauvaises odeurs peuvent être détectées par les habitants. Lors d’une pression positive, l’air soufflé sort froid, ce qui entraîne une accumulation d’humidité dans les pièces, qui crée de la moisissure néfaste pour la santé de chacun.

Comment effectuer les réglages d’une VMC simple flux/double flux ?

Entre VMC simple flux et VMC double flux, les réglages nécessaires ne sont pas les mêmes.

VMC simple flux

Avant tout, pour vérifier qu’une VMC fonctionne bien, il existe une petite manipulation simple à réaliser. Il s’agit tout simplement de se munir d’une feuille de papier et de la placer devant les bouches d’extraction. Si la feuille se colle sur la bouche, alors la VMC fonctionne parfaitement.

Notons que la puissance d’une VMC flux simple ne se règle pas, car le moteur tourne de façon constante et fait varier le débit d’air selon l’hygrométrie de la pièce.

VMC double flux

Le dispositif d’une VMC double flux étant plus complexe, c’est à l’installateur d’effectuer les réglages en fonction de l’habitation. Pour ce faire, une manipulation est effectuée dans les conduits majeurs, afin d’équilibrer la qualité de l’action de renouvellement et d’évacuation de l’air. Les réglages sont effectués pour que la bonne quantité d’air circule dans les pièces en fonction de leur taille.

L’installateur intervient également au niveau des vannes, jusqu’à ce que la quantité d’air soufflé corresponde à l’air aspiré, et donc que le réglage soit optimal.

Tout savoir sur l'entretien de sa VMC-2

Comment régler le débit d’air sur une VMC ?

Agir sur le débit d’air d’une VMC permet également d’en réduire le bruit. En effet, certains peuvent se sentir accommodés par le bruit du système. Cependant, il existe une solution. Premièrement, il est possible et préférable de penser à ce critère avant l’installation. Deuxièmement, il est possible d’ajuster un système déjà existant.

Dans le deuxième cas, il est possible de :

  • réduire la taille des bouches d’aspiration ;
  • ajouter un silencieux ;
  • isoler le dispositif en l’entourant d’un caisson équipé de laine isolante.

Il est également possible d’intervenir sur le débit de son installation en effectuant un réglage. Pour ce faire, il faut :

  • identifier la bouche la plus desservie ;
  • mesurer le débit d’air de cette bouche ;
  • ouvrir son réglage sur 100 % ;
  • effectuer le débit des autres bouches pour une valeur équivalente à la plus desservie.

Quel débit doit avoir une VMC ?

Pour avoir une idée des débits attendus en fonction des types de pièces, à savoir si ce sont des lieux humides ou non, et en fonction de la taille des pièces, voici quelques chiffres à retenir.

Pour un studio, soit une habitation d’une pièce, il faut compter :

  • 15 m³/h pour les WC et la salle de bain ;
  • 75 m³/h pour la cuisine.

Pour une habitation de deux pièces, maison ou appartement, il faut compter :

  • 15 m³/h pour les WC et la salle de bain ;
  • 90 m³/h pour la cuisine.

Ces chiffres sont les débits d’air minimum fixés dans le but de produire un air sain, selon les différentes caractéristiques des pièces d’une habitation.

L’entretien de la VMC est une pratique bien trop souvent négligée et pourtant très importante. En effet, la qualité de l’air respiré étant primordiale pour la santé, son renouvellement doit être performant. Pour l’hygiène de vie, la sécurité de tous et le plaisir du porte-monnaie, l’équipement doit être entretenu régulièrement, afin de garantir un excellent fonctionnement du système de ventilation mécanique contrôlée.

Une exposition sur le long terme à un taux d’humidité trop élevé et à de la moisissure expose fortement les habitants à la possibilité de devenir asthmatique ou d’être sujets à des rhinites et rhumes de façon chronique. De plus, l’entretien permet d’éviter tout dysfonctionnement et risque plus grave, qui pourrait nuire à votre habitation, ainsi qu’à celles de vos voisins. Si vous êtes locataire, pensez également à vérifier le bon état du  système de votre logement, et n’hésitez pas à demander à ce que l’on vous procure la date du dernier entretien. Ainsi, vous évitez une éventuelle mauvaise surprise et des frais inattendus qui pourraient être à votre charge.

Bien sûr, l’utilisation d’une VMC ne retire en rien l’importance d’aérer quotidiennement son habitation pour renouveler l’air des lieux, et ce, toute l’année. Il est conseillé d’ouvrir ses fenêtres tôt dans la matinée, ou tard dans la soirée, pour profiter d’un air moins pollué, notamment pour celles et ceux qui habitent en ville.

Nous vous recommandons ces autres pages :

45 ans Brainbox
Actions fête des pères
en juin 2024